Notre histoire commence  le 25 avril 2018. Un grand nombre de membres d’Amaitsuki avait décidé de se retrouver le samedi 02 juin, soit la veille du premier concert en France des Angerme, pour filmer une nouvelle dance cover. Seulement, nos plans ont été bouleversés par une nouvelle pour le moins surprenante : 33 Degrees organisait pour la première fois un tremplin musical pour permettre à un groupe amateur de se produire en ouverture du concert des Angerme à La Cigale !! Nous avions jusqu’au 10 mai pour envoyer une vidéo puis faire de notre mieux pour que celle-ci soit remarquée parmi les 28 autres participants. Nous avons décidé d’envoyer la cover de Fiesta ! Fiesta ! (Juice=Juice) filmée quelques mois auparavant. Nous avons eu quelques questions concernant ce choix et je pense intéressant d’y répondre ici.

Pourquoi ne pas filmer une nouvelle danse pour l’occasion ?

Tout simplement parce que nous sommes éparpillées dans toute la France et qu’avec la période des partiels il nous était difficile de nous rassembler.
Pourquoi pas une cover d’une chanson des Angerme (Tsugi Tsugi Zoku Zoku, Dondengaeshi)
Parce qu’elles ont été filmées il y a plus longtemps et que Fiesta ! Fiesta ! reste une chanson emblématique de la tournée internationale des Juice=Juice et nous paraissait donc particulièrement adaptée dans le cadre de ce concours. Evidemment la qualité de l’editing vidéo réalisé par Kabuki Studio a aussi joué dans la balance 😉

Toutes les membres ont regardé les vidéos des 29 participants et honnêtement ça nous a beaucoup motivées ! On a reconnu des groupes que certaines suivent parfois depuis longtemps et on en a découvert de nouveaux. C’était super motivant et en même temps très stressant. Nous ne savions pas comment notre vidéo serait reçue par le public.

Et c’est à ce moment que Kyandi a eu une idée brillante !! S’autoproclamant « community manager », elle a mis en place un plan de communication et a littéralement harcelé les gens sur Twitter en postant tous les jours un post en rapport avec le concours x) ! – Ceci étant dit nous t’en sommes très reconnaissantes hein ! –  Et petite nouveauté en plus, nous nous sommes essayées aux lives sur Showroom, Facebook, Twitter, Youtube et Instagram et en trilingue (français, anglais, japonais) quand cela était possible ! Une bonne expérience avec de bons retours en commentaire et que nous voulons donc réitérer dès que possible 😉


Youtube live avec Mikan, Ume et Remon

Faire de la communication c’est indispensable mais il n’y a pas que ça ! Nous avons eu les résultats du concours le 25 mai soit…un peu plus d’une semaine avant le live ! Etant donné l’importance que nous accordions à cet opening act, nous ne pouvions pas attendre les résultats puis établir une playlist, faire un mix audio et définir des répartitions pour 11 personnes en 1 semaine. Avant même l’annonce nous nous sommes donc concertées pour savoir ce que nous ferions dans le cas où nous gagnerions mais également quelle cover nous ferions dans le cas contraire. Evidemment, nous attendions l’annonce des résultats avec impatience et je sais que certaines n’en dormaient pas !


Kyuuri, Suika, Mizu et Harumaki

Pour ma part, ce que j’ai ressenti à l’annonce des résultats était assez bizarre. Certaines filles ont pleuré, moi j’étais bien sûr très heureuse mais surtout inquiète. Est-ce que nous pouvons assurer sur une scène si grande devant tant de fans du Hello!Project ? Est-ce que les autres candidats nous encourageront ? Je pense que j’étais focalisée sur le « qu’en dira-t’on ». Sauf qu’à J-7, il n’était plus question d’hésiter ! Nous n’avions pas d’autre choix que de faire de notre mieux et de montrer une performance qui nous ressemble. D’où le choix de Oh my Wish! et de Sakura Night Fever : en premier une danse pas évidente et avec formation, et en deuxième une danse plus cool et énergique sur laquelle le public peut s’amuser.
Et là je vous entends venir : « mais vous êtes éparpillées dans toute la France, non ? Comment vous avez fait pour apprendre ça en 1 semaine » ? Et bien nous avons fait comme d’habitude mais dans un laps de temps 4x plus court ! Une fiche de placement a été réalisée, chacune a appris ses parties de danse seule chez elle, certaines ont fait des live facebook privés pour expliquer des mouvements et nous nous sommes retrouvées pour une unique et dernière répétition en groupe le samedi 2 juin. Pour des questions de cours, d’horaires et de trains, nous ne pouvions pas être ensemble avant 13h le samedi. Nous avons donc commencé la répétition générale à 13h pour la terminer aux alentours de 20h. Je pense que ça doit être une des répétitions où on a fait le moins de pauses et où on a le moins discuté. Dis comme ça c’est vrai que ça n’a pas l’air très drôle, mais nous savions toutes que nous ne pouvions pas nous permettre de perdre du temps vu le peu de temps que nous avions.



Les quatre danseuses : Kyuuri, Painappuru, Mikan, avec Mizu sur la deuxième photo

Kurimu et Maccha

Nous arrivons finalement au jour J !
Nous avons rendez-vous à La Cigale à 12h pour nous familiariser avec la scène, tester les micros, répéter la prestation, nous préparer et attendre 20h, heure de début du concert. Je ne vous cacherai pas que, comme tout le monde, nous étions toutes excitées à l’idée de pouvoir rencontrer les membres du groupe Angerme à La Cigale. Mais malheureusement tous les rêves ne peuvent pas se réaliser… Nous étions déjà tellement contentes de nous produire dans une si belle salle avec un public si nombreux que je ne peux pas dire avoir réellement de regrets. Toutefois si je devais en formuler un seul, ce serait celui-là : nous n’avons pas pu rencontrer les membres des Angerme en tant que groupe. Certaines membres ont pu croiser par hasard, de loin ou de plus près, les filles dans les coulisses et leur ont glissé quelques mots mais sans pouvoir réellement leur poser des questions ou discuter avec elles. Ceci étant dit, dans Amaitsuki, on est positives ! Nous avons donc demandé au staff de 33 Degrees une petite faveur, celle de regarder de loin les répétitions des Angerme. A notre grande surprise, ils ont accepté ! Nous sommes restées très discrètes pour ne pas perturber le déroulement du sound check mais lorsque nous sommes entrées par la porte du fond, les Angerme ont tourné leur regard vers nous et ont commencé à chanter le début du refrain de Fiesta ! Fiesta ! Ça nous a fait chaud au cœur ! Je me souviens très bien de certaines membres qui ont pleuré à chaud de larmes pendant les 10-15 minutes de répétition 😉 !


Le plus étonnant et émouvant a sûrement été de voir 4 membres des Angerme dans la salle pendant notre sound check. Je ne sais pas si elles étaient curieuses et voulaient venir voir dès le début ou si elles ont été attirées par la piste son de Oh My Wish mais toujours est-il qu’elles nous ont encouragées en faisant la chorégraphie de sakura night fever ou en se prenant au jeu des calls. Pour la petite anecdote, certaines membres étaient derrière le rideau pendant notre passage sur scène ! Nous ne nous y attendions pas donc c’était plutôt déstabilisant pour les filles qui pendant la chorégraphie de Oh My Wish se sont rendu compte qu’elles étaient observées à partir des coulisses ! Mais c’est un super souvenir et nous aurions voulu les remercier pour leurs encouragements !

Je me rends compte que j’ai omis un aspect tout de même important de cette scène : le stress ! Pour ma part, c’est la deuxième scène la plus stressante de ma vie…avec pourtant seulement 7 min de live x) ! La scène la plus stressante étant ma toute première scène. Je me souviens que je me demandais ce que je faisais là et que je voulais rentrer à la maison tellement je trouvais ça stressant de retenir 45 minutes de show xD. Là c’est vrai que 7 minutes c’était plus simple mais il y avait le discours à la fin qui m’a beaucoup stressée. Je n’avais jamais parlé en japonais devant autant de personnes auparavant et j’avais peur de perdre mes mots, de ne plus réussir à réfléchir.


Photo par Juelma Neto

Que dire d’autre ? Dois-je mentionner que certaines filles avaient des épreuves du bac quelques jours plus tard x) ? Que la moitié était en larme en rentrant dans les coulisses (sûrement à cause de la tension qui redescend) ? En fait j’ai appris plus tard que certaines avaient même commencé à pleurer sur scène pendant mon speech en japonais ! Ce n’était pourtant pas triste ce que je disais mais je suis contente que ça les ait émues !

Oh et puis j’oublie le plus important ! L’accueil que nous avons reçu de la part du public, de vous tous était juste incroyable. Cet océan de penlight, cette énergie dans les calls, cette communion avec la salle, ce sont des souvenirs inoubliables !


Au fond : Momo, Mizu, Kurimu, Mikan, Harumaki – Milieu : Painappuru, Kyuuri, Remon – Devant : Reishi, Maccha, Suika

Un grand merci au staff de 33 Degrees pour leur organisation, leur professionnalisme et leur écoute et au staff de La Cigale pour leur gentillesse et leurs encouragements quelques minutes avant d’entrer sur scène. Nous nous sommes senties très bien accueillies et étions ravies de pouvoir discuter avec des personnes du public à la fin du concert. Merci à tous ceux qui sont venus nous voir, à tous ceux qui nous ont envoyé des petits messages et à tous ceux qui ont cru en nous ! Sans vous, ce rêve ne serait jamais devenu réalité !

Je suis sûre que vous vous dites « Ben alors ! Elle ne nous rabâche pas son histoire des 10 ans ? ». Très bien, si vous insistez je vais le dire. C’est un pur hasard mais n’empêche que pouvoir faire une ouverture à La Cigale l’année de ses 10 ans, on se croirait dans un rêve, c’est marquant pour toute une vie ! Voilà ma pub est finie, merci de m’avoir lue jusqu’au bout 😉

Mikan