Notre histoire commence par un vendredi ensoleillé de septembre, dans la banlieue parisienne. Mais qui dit vendredi et In my little TwingoParis dit : bouchons ! Mais vous la connaissez déjà celle-là et j’ai pas envie qu’on me prenne pour quelqu’un qui radote *pas à mon âge T.T* alors on passe direct à la suite =D ! Nous voici tous les 4 : Mikan, Painapuru, Nass et moi, dans ma petite Twingo filant vers le sud. Et ben oui en tant que nordistes/estistes (ok ça ne se dit pas), pour nous Lyon c’est le sud *que ça vous plaise ou non*. Comme le voyage est relativement long, à mi-chemin, nous nous arrêtons dans une station essence de qualité avec aires de jeu pour enfants de moins de 12 ans, ce qui ne nous a évidemment pas empêché d’en profiter =) ! Quelle n’est pas ma surprise quand je vois Painapuru et Nass sortir de ma voiture 4 places avec une énoooooorme grappe de raisins O.O ! Moi : « euh… attendez, vous allez rentrer dans la station essence avec ça ? … », eux : « bah oui, on va laver les raisins ! », moi : « vous allez quoi ? Mais il va y avoir pleins de gens à cette heure, vous n’allez pas rentrer avec votre raisin dans les toilettes pour… » Et ben si ! On avait l’air bien tous les 4 à se balader avec notre grappe de raisins… Les gens autour de nous devaient vraiment nous prendre pour des excentriques, du moins c’est ce que je pensais jusqu’à ce qu’une dame me dise : « ah ! vous aussi vous lavez votre raisin dans la station essence, (elle parlant à son ami) tu vois je ne suis pas la seule ! » Ok, ok…. Je retire ce que j’ai dit… C’est TOUT A FAIT NORMAL de laver son raisin dans… une station essence…. Ok….Got it x) !

ÉvidemmentTraining by night qui dit Amaitsuki dit bien sûr : « vous ne dormirez pas cette nuit !… ou peu x) » ça devrait devenir notre slogan tiens =D ! Bref on arrive vers minuit et quelques à notre destination (vous ne croyiez quand même pas que j’allais vous donner la localisation de notre QG !) et le comité d’accueil est tout prêt à nous faire oublier notre fatigue ! Tout le monde était déjà là depuis un bon bout de temps *bah oui le train c’est plus rapide certes, mais le covoiturage à 4 c’est moins cher AHA !* et les filles étaient tellement excitées qu’elles ont continué à répéter jusque nulles heures x) ! Moi je vous avoue, j’ai juste sorti mon sac de couchage, et direct au dodo ! Au dodo parce que le lendemain c’était 9h sur le lieu de répèt (en comptant la petite heure de trajet et le nombre de filles passant (ou pas xD) à la douche). Mais honnêtement on s’en sort bien pour cette fois !

csvmwf1wgaaugvoAller je sens que vous en avez assez des préparatifs et que vous attendez avec impatience que je vous parle du dimanche et par conséquent de notre rencontre avec le consul du Japon à Lyon : Monsieur Kobayashi ! Prenez votre mal en patiente, j’y viens, j’y viens ! Nous sommes donc samedi, on a de la chance, il ne pleut pas et nous pouvons répéter ensemble en toute tranquillité ! Pour être honnête, préparer le live pour Bellecour n’était pas une tâche facile. Certes, la majorité des membres sont des habituées de la scène et nous avons repris certaines danses déjà travaillées, mais c’était la première fois qu’on se produisait à 12 en live ! Autant vous dire qu’avec les danses à formation qu’on avait choisies on n’en menait pas large ! Mais que voulez-vous chez Amaitsuki on aime les défis ! Alors on a travaillé ensemble toute la journée à l’aide nos superbes scotchs de couleurs matérialisant les dimensions de la scène et on est reparties satisfaites…. Et certainement aussi anxieuses que fières de se produire pour le consulat du Japon !

A suivre…… Par *Ume*